Birdland, champs des oiseaux ou Camp de Aucels en langue d'Oc, s'étend sur les garrigues de la zone Natura 2000 « Montagnac-Villeveyrac », spéciale oiseaux. C'est dire que les anciens au 13éme siècle avaient parfaitement nommé ce lieu qui est encore et toujours un refuge pour la nidification des oiseaux. Pour préserver l'extraordinaire biodiversité de cet habitat, il est impérieux de travailler ses terres en agriculture biologique. C'est donc ce que je fais au fil des saisons, avec ténacité, un travail en douceur nourri d'une observation permanente pour réagir en paysanne sans perturber l'équilibre de la vie.

 

Birdland ou Camp de Aucels

Je sais combien il faut, sur la colline en flamme,

De peine, de sueur et de soleil cuisant,

Pour engendrer ma vie et pour me donner l’âme. 

-Charles Baudelaire-

Mes vignes conduites en agriculture biologique se situent pour la plupart au Nord de Montagnac sur Camp Aucels exception faite, d'une reconquête de terre agricole sur Castelnau de Guers au cœur de  l'appellation Picpoul de Pinet.

Elles sont jeunes (10 ans), plantées à haute densité, palissées pour les protéger de la casse lors des rafales de vent du printemps. Peu ou prou de maladies sévissent dans le vignoble, facilitant ainsi l'obtention de beaux raisins.

 

Ces 12 ha en production portent 12 cépages différents .

Cette grande diversité me permet mille folies sur les assemblages dont l'aboutissement se traduit par des vins de terroirs, variant de millésime en millésime.

 

Chez nous, les hommes devraient naître plus heureux et plus joyeux qu'ailleurs, car je crois que le bonheur vient aux hommes qui naissent là où l'on trouve le bon vin. 

-Léonard De Vinci-

Des sols et des pieds

Des sols en majorité argilo-calcaires de garrigues sur lesquels se développent thym, cistes, bruyères, oliviers, genets et autres plantes aromatiques qui parfument mes vins.

Ils présentent une grande hétérogénéité de profondeur et de faciès influant directement sur la quantité de terre exploitable par les racines et sur leur capacité de rétention en eau, ce qui sous notre climat méditerranéen n'est pas sans incidence sur l'implantation de nos ceps.

 

Ces sols sont fortement calcaires avec des PH à 8 et très argileux, ils demandent donc peu de travail mais à faire absolument ni trop sec, ni trop humide. La lucarne d'intervention est donc étroite. Leur nature exige une observation rigoureuse pour intervenir au moment le plus pertinent. Il faut savoir accompagner le sol et non le forcer.

 

Les calcaires apportent la finesse aromatique. Les argiles donnent de la profondeur à la structure des vins.

 

“Le vin est de l’eau emplie de soleil.”

-Galilée-

Je CHANTE la vigne, sa feuille à cinq pointes

Qui copie la main de l’homme

Je LOUE sa fidélité têtue

Au sol ingrat qui l’accueille

Je CELEBRE sa destinée de témoin

Compagne de Pluton, soeur d’Omar Kayyam

Maîtresse des jardins de Cordoue

Où les omeyades ont exalté l’algèbre et la vie

Je RECLAME pour la vigne l’hommage sans repos

Que lui doivent notre sang et la persistance minérale des os

Humus résigné des profondeurs de la terre

Là bas nous retournons pour une nouvelle rencontre

Et par ses racines nous y revenons à la vie

Devenus soleil et sages, miel végétaux

Présents dans la grappe pour vivre

Un fugace instant d’éternité

Je PROCLAME pour la vigne la fervente sympathie

Des hommes que lui doivent le chant et les batailles

La prière et la lente agonie du savoir.

 

Ainsi soit-il.       

 

Poème d’Alfredo MUTIS

                         (écrivain colombien 1923-2013)

 

Vous aimerez lire également

  • Suivez-nous sur Facebook
  • Suivez-nous sur Instagram

domainecampaucels@orange.fr

Tel: 00 (33) 4 67 24 19 16

CAMPAUCELS - 34530 MONTAGNAC - FRANCE

00(33) 6 70 19 69 80

© 2014 by Alain Reynaud www.alainreynaud.photography